Fin de la redevance : financez Contre Attaque


Investissez efficacement l’argent économisé grâce à Bruno


Bruno Le Maire, qui supprime la redevance télé, est un grand amateur de la revue Contre Attaque.

C’était une promesse de campagne de Zemmour et Le Pen. C’est Macron qui la met en œuvre : la suppression de la redevance télévisuelle. Une taxe qui servait à financer les chaînes de radio et télé publiques. Des médias, certes pas terribles, mais moins toxiques que les médias privés possédés par des milliardaires d’extrême droite.

En supprimant la redevance, Macron jette ce qu’il reste de radios et de télés publiques dans les mains d’ultra-riches. Bientôt Bolloré sur tous les écrans ? C’est la fin des rares reportages neutres, produits par des télés locales comme France 3, ou des quelques documentaires de qualité, la fin des enquêtes… Le débat médiatique entièrement privatisé.

Pour faire face à ce monopole médiatique hostile, financez des médias de combat. De vrais contre-pouvoirs. Bruno Le Maire annonce fièrement qu’il fait économiser à chaque foyer 138€ de redevance, profitez en pour verser une partie à des médias indépendants.

Il suffirait que seulement une personne sur 10 qui nous lit nous donne quelques euros pour que nous puissions continuer à animer Contre Attaque au quotidien, et imaginer des projets plus ambitieux. Sans soutien, il sera difficile de tenir sur la durée. Un petit geste pour chacun-e, un grand geste pour notre indépendance.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.