? Les murs ont la parole

De nombreuses affiches percutantes sont apparues dans les rues de Nantes ce mardi. Contre les violences d’État, pour rappeler que la police française a tué 11 personnes par balles en 6 mois pour «refus d’obtempérer», dans une indifférence inquiétante.

D’autres messages évoquent la défense de la nature alors que le chaos climatique est là, ou la riposte nécessaire face aux attaques des riches.

Ce collage fait également écho à celui réalisé à Lyon : 3 personnes ont été arrêtées la semaine dernière après avoir collé des affiches avec le message «la police tue». Le même modèle a été collé à Nantes.

Rejoignez la Contre Attaque !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.