? Ce samedi 17 septembre dans l’Ouest


Les rendez-vous pour lutter :


? Rouen : pour la défense des jardins joyeux

Les jardins de l’ancien foyer Sainte-Marie situés rue Joyeuse à Rouen sont occupés pour en faire un espace vivant et créatif. Les jardins joyeux sont menacés d’expulsion et de destruction. Une manifestation contre l’artificialisation des terres, à Rouen comme ailleurs a lieu ce samedi. Manifestation au départ du cours Clémenceau à 12h, pour une déambulation joyeuse, musicale, déguisée. « La tête de cortège de la manifestation unitaire sera un carnaval haut en couleur, célébrant allègrement notre lutte en dansant et en battant au rythme des tambours».
✊??⭐ MANIFESTATION NATIONALE POUR LES JARDINS JOYEUX, CONTRE L’ARTIFICIALISATION DES TERRES⭐??✊

? Corcoué, Loire-Atlantique : contre le méthaniseur XXL

«Nous ne voulons pas qu’une usine gigantesque enrichisse un peu plus une multinationale danoise sur le dos du contribuable à coup de subventions. Nous ne voulons pas que sous couvert de produire de l’énergie verte, nous enfermions les agriculteurs locaux dans des modèles de production intensifs qui ne correspondent pas à l’attente sociétale. Diminution du pâturage, accaparement des terres agricoles et augmentation du prix du foncier qui empêche des jeunes paysans de s’installer en agriculture.» Les habitants de Corcoué, près de Nantes, s’opposent à la construction d’un méthaniseur monstrueux qui risque de polluer l’eau pour produire du gaz à l’aide de l’agro-industrie.
Manifestation Festive ce samedi, à 14h30 au rond-Point de la zone artisanale du Pé Garnier (à côté du contrôle technique Sécuritest, à Corcoué sur Logne.

MANIFESTATION Contre le projet de Méthaniseur XXL

? Callac, Côtes d’Armor : mobilisation antifasciste

Callac est une petite ville de 2200 habitants, située au sud de Guingamp. Suite à l’appel de plusieurs organisations xénophobes, dont Reconquête, à manifester à Callac contre le projet d’accueil de réfugiés, les habitants refusent de laisser les fascistes venir en Bretagne propager la haine et la théorie fumeuse du «Grand remplacement» sans réagir. «Nous affirmons que la Bretagne est une terre d’accueil et de solidarité. Ce n’est pas l’arrivée de réfugiés qui met en péril notre identité. Elle est tout au contraire une richesse».

Manifestation ce samedi, 11h, place de la salle des fêtes.