? Coup d’État permanent

➡️ Depuis trois semaines les raffineries françaises sont en grève. Les travailleurs exigent des augmentations de salaire au niveau de l’inflation. Et plutôt que d’écouter les immondices médiatiques contre les grévistes, nous devrions toutes et tous nous en inspirer et les rejoindre. Un tiers des stations service sont en pénurie d’essence. Il n’y a que deux options pour les patrons : accéder aux revendications ou réquisitionner des travailleurs forcés et débloquer les raffineries par la force. Macron a menacé lundi 10 octobre : «le blocage n’est pas une façon de négocier». Alors qu’il s’agit au contraire de l’unique façon de se faire entendre

➡️ En même temps, le même président s’apprête à utiliser un recours exceptionnel pour passer en force à l’Assemblée. Les députés démarrent l’examen du projet de budget 2023. Un budget d’austérité et de reculs sociaux. Le gouvernement se prépare déjà à le faire passer sans vote, faute de majorité absolue pour les macronistes, à l’aide du 49.3.

La bourgeoisie au pouvoir, c’est l’interdiction pour le peuple de montrer sa force, mais l’usage permanent de la force par les élites. Des dominés réduits à l’impuissance et des dominants qui font ce qu’ils veulent. C’est le coup d’État permanent.

Faire un don à Contre Attaque