🪖 413 milliards d’euros en plus pour l’armĂ©e !


La France en bleu marine et en vert kaki. Alors que des millions de personnes se sont mises en grève et ont manifestĂ© pour dĂ©fendre les retraites, Macron vient d’annoncer des moyens financiers exceptionnels pour l’armĂ©e.


Annonce de Macron : 413 milliards d'euros supplémentaires pour l'armée, et 15 milliards en plus pour la police, mais il n'y a pas d'argent pour les retraites.

➡️ Ce 20 janvier, le prĂ©sident prĂ©sentait ses vĹ“ux aux forces armĂ©es. Et il annonçait un chèque mirobolant pour les militaires. La «loi de programmation militaire» va donner 413 milliards d’euros supplĂ©mentaires Ă  l’armĂ©e ces 7 prochaines annĂ©es, soit 57 milliards par an ! L’ordre de grandeur est vertigineux : les dĂ©penses totales de l’État français par an reprĂ©sentent autour de 500 milliards d’euros tout compris. L’armĂ©e devient un État dans l’État, son budget a doublĂ© ces dernières annĂ©es alors que l’urgence serait d’aller vers le dĂ©sarmement et la paix. Avec cette somme colossale, Macron annonce vouloir dĂ©velopper «une Ă©conomie de guerre». Ça fait froid dans le dos.

➡️ En dĂ©cembre 2022, Macron faisait passer la loi dite LOPMI (loi d’orientation et de programmation du ministère de l’IntĂ©rieur). Elle prĂ©voit de distribuer 15 milliards d’euros aux forces de l’ordre ces cinq prochaines annĂ©es, en plus du budget dĂ©jĂ  Ă©norme du ministère de l’IntĂ©rieur. Cette loi prĂ©voit la crĂ©ation de 8.500 postes supplĂ©mentaires de policiers et gendarmes, 200 nouvelles brigades de gendarmerie, 11 nouvelles unitĂ©s de forces mobiles «spĂ©cialisĂ©es dans l’intervention rapide», et le doublement du nombre de policier sur l’espace public. Il y aura bientĂ´t plus de flics que de profs ou de soignant-es.

➡️ Le gouvernement français n’arrive pas Ă  trouver 12 milliards d’euros par ans pour combler le prĂ©tendu dĂ©ficit du système des retraites mais dĂ©bloque sans problème des centaines de milliards pour les forces rĂ©pressives et militaires. Et il l’annonce au lendemain d’une grève historique. Une seule explication : c’est une expĂ©rience sociale. Le gouvernement teste jusqu’Ă  quel niveau de mĂ©pris et de mensonge il peut aller sans provoquer une explosion gĂ©nĂ©ralisĂ©e.


Une source : https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/armees-emmanuel-macron-annonce-un-budget-de-400-milliards-pour-2024-2030-1899098