🤥 Macron supermenteur


Plus de 2 millions de personnes ont manifesté contre la casse des retraites, 9 actifs sur 10 s’opposent à la réforme, mais Macron fait croire que cette mesure aurait été choisie «démocratiquement».


C’est une escroquerie politique totale, il l’a lui même reconnu l’an dernier. Il a été élu pour «faire barrage». En avril dernier, il déclarait avant et après le second tour face à Le Pen : «je suis conscient que ceux qui peuvent voter pour moi le font pour faire barrage à l’extrême droite, ça ne vaut pas soutien au projet que je porte». Quelques semaines plus tard, il n’avait même pas la majorité au Parlement.

Maintenant, en bon pervers, Macron voudrait nous faire douter de nous-mêmes et déformer la réalité. Il tente de faire croire que la réforme des retraites a été voulue et qu’il a été choisi. Après le hold up électoral, le mensonge. Mentalité de forceur.