? 7 mars : les appels à la grève se multiplient ?


Gare à la revanche


Mardi 7 mars pourrait être une date historique. Une journée qui ouvrirait une séquence de lutte victorieuse. Les appels de tous les secteurs de multiplient pour faire du 7 mars et des jours suivants un véritable moment de rapport de force capable de faire reculer le gouvernement. Ce n’est pas arrivé depuis longtemps. Récapitulons les différents appels connus à ce jour :

➡️ 6 mars au soir : la fédération CGT de la Chimie appelle à la grève reconductible dans les raffineries ainsi que dans l’industrie pétrochimique, les industries pharmaceutiques, le caoutchouc et la plasturgie

➡️ 7 mars : frappons fort. L’intersyndicale appelle au blocage total du pays le 7 mars. Grève totale, blocages, manifestations de masse. Cette journée est décisive pour la suite.

➡️ L’Union syndicale Solidaires appelle à la Grève Générale reconductible dans l’ensemble des secteurs à partir du 7 mars.

➡️ L’intersyndicale de l’Éducation appelle à la fermeture totale des écoles, collèges et lycées le 7 mars.

➡️ À partir du 7 mars : départs de grèves reconductibles à la SNCF, à la RATP, dans la collecte et le traitement des déchets.

➡️ 8 mars : mobilisation massive dans le cadre de la journée internationale des Droits des Femmes.

➡️ 7, 8, 9 mars : les organisations de la jeunesse, même les plus molles, appellent à la mobilisation générale, au blocus des lycées et à trois jours de manifestations d’affilée.

➡️ D’ici là, prenons des forces, créons du lien, et dépassons la seule question des retraites. Il est clair que si ce mouvement social prend une telle ampleur, c’est parce que des millions de personnes n’en peuvent plus et ne veulent plus du système en place. Celui donne toujours plus aux riches, qui matraque les plus pauvres, qui précarise, exclut, détruit l’environnement…

Débordons !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.