Révélation : Bolloré est un marxiste, Dassault est un black bloc

Sur Cnews, Philippe Bilger, ancien juge et procureur d’extrême droite a déclaré : «tous les médias ne sont pas d’extrême gauche mais ils en donnent l’impression». Précisons que le papa de Philippe a été condamné pour collaboration avec les nazis à la Libération.

Chez Le Figaro, Pierre-Henri Tavoillot, «philosophe» réactionnaire, parle lui aussi d’une «extrême gauchisation» des médias, estimant qu’ils ne reflètent pas les aspirations de la population car ils sont trop à gauche. Invité sur France 5, Pierre-Henri justifiait ainsi les mutilations et les comas causés par la répression : «le boulot de la police est d’être violent.»

Merci à ces deux intellectuels de dire enfin toute la vérité ! Bolloré est en fait un militant de Lutte Ouvrière qui met son empire médiatique au service du Marxisme-Léninisme. Serge Dassault, propriétaire du Figaro n’était pas seulement un marchand d’arme, mais un black bloc infiltré. Quant au milliardaire Patrick Drahi, qui possède BFM, c’est un anticapitaliste féroce !

D’ailleurs les 9 milliardaires qui possèdent 90% des médias français sont en fait des libertaires qui utilisent leur fortune pour répandre l’anarchisme et faire vivre le communisme.

Blague à part, les vieillards réactionnaires qui monopolisent toutes les antennes et tous les plateaux depuis des décennies en France se radicalisent. Ils font comme Trump : ils construisent une vérité alternative. Toutes les études montrent que l’extrême droite est massivement surreprésentée dans tous les médias, qu’un candidat comme Eric Zemmour a bénéficié d’une couverture médiatique inouïe durant la campagne présidentielle, que les thèmes matraqués en boucle sont l’insécurité et l’immigration, alors que les premières préoccupations des français sont sociales, que la gauche, toutes tendances confondues, apparaît très peu à l’antenne, sauf pour être diffamée… Peu importe, le narratif trumpiste s’impose.

Désormais, tout ce qui est un peu moins fasciste que Zemmour et Le Pen est considéré comme étant «d’extrême gauche», et donc à éradiquer.

La bourgeoisie s’ensauvage à toute vitesse.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don