Nantes, 4 avril : casseroles et turbulence

Mardi 4 avril, après le blocage du périphérique la matin, concert de casseroles le soir. À l’appel de la CGT, plus de 1500 personnes ont repris les rues pour un défilé en fin de journée. Parti de la place Bretagne, le cortège a marché au son des percussions et du tintement des casseroles et autres ustensiles pour se faire entendre dans les rues. La “casserolade”, charivari d’inspiration révolutionnaire, a été beaucoup utilisée dans les mouvements sociaux latino-américains.

Une ambiance joyeuse, qui a permis de reprendre confiance pour celles et ceux effrayés par la répression des derniers jours, sans subir de tir de gaz lacrymogène, tout en continuant les prises de rue avant les blocages prévus ce mercredi et la grande journée de mobilisation nationale jeudi. Rien n’est fini, tout commence.


Prochains rendez-vous :

➡️ Ce mercredi 18h, au miroir d’eau, manifestation à l’appel de la jeunesse

➡️ Jeudi 10h miroir d’eau, manifestation


Photos : Oli Mouazan

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.