Elle a osé le dire


Yaël Braun Pivet, pilier du macronisme, était invitée sur le plateau de France 2 ce mardi 30 mai.


Interrogée sur la proposition de loi qui veut annuler le recul de l’âge de départ en retraite, mesure approuvée par l’écrasante majorité de la population, elle a osé déclarer tranquillement en direct :

  • «J’entends des gens dire, ce serait antidémocratique d’empêcher le vote. Je trouve ça dingue»
  • «Il ne doit pas y avoir de débat sur cet article»
  • «Je prendrais mes responsabilités, c’est ce qu’attendent de moi les français»

La présidente de l’Assemblée, va donc tout simplement interdire le vote. Après avoir utilisé toutes les mesures d’exception autoritaires permises par la Cinquième République, après avoir dégainé le 49-3, après avoir réprimé la contestation dans le sang, le clan Macron veut tout simplement empêcher un débat parlementaire avec une nouvelle procédure d’exception : l’article 40.

C’est un gouvernement ouvertement autoritaire, sans équivalent en Europe par sa violence. Le régime en vigueur était déjà très vertical, les députés ne sont pas à l’image de la population, l’abstention est majoritaire et représente un désaveu pour la classe politique. Et leur «démocratie représentative» ne «représente» déjà que la bourgeoisie.

Mais ici, c’est plus grave. Macron, minoritaire, piétine littéralement les contre-pouvoirs du Parlement. C’est un comportement de monarchie ou de dictature. Et le plus hallucinant, c’est que cette politicienne assène, dans un exercice d’inversion du réel désormais habituel, que c’est «ce qu’attendent les français». Et que ceux qui protestent sont des «dingues».

Alors que faire ? Nous n’avons pas en face de nous des gens de bonne volonté avec qui il peut y avoir un «dialogue social». Nous avons des fanatiques violents qui ne comprennent que la force. Les directions syndicales ont mis en pause un mouvement d’une puissance colossale en attendant cette fameuse loi, qui ne sera jamais débattue. Nous avons perdu un mois.

Organisons-nous dès à présent pour prendre les rues autant que possible, le plus longtemps possible, lorsque le clan Macron interdira officiellement l’unique débat sur le recul de l’âge de la retraite.


L’intervention sur France 2 : https://twitter.com/paul_denton/status/1663435707099037696

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.