Rugby : Macron sifflé au Stade de France


Ce samedi soir, c’est la finale du Top 14 : les équipes de rugby de Toulouse et de La Rochelle s’affrontent au Stade de France pour remporter le championnat de France de l’ovalie.


Pensant que la colère était calmée, Macron a cru qu’il pourrait fouler la pelouse du Stade sans problème. Il s’est trompé : il a été accueilli par des sifflets et des huées massives.

À la fin du mois d’avril, pour la finale de la Coupe de France de foot, Macron avait transformé la fête sportive en scandale d’État. Des syndicalistes distribuant des cartons rouges autour du stade avaient été nassés, des drones survolaient le stade, 3000 policiers étaient déployés et des grilles avec des pics installées devant les tribunes ! Du jamais vu. Il avait aussi renoncer à descendre sur le terrain. Tout cela pour éviter que le monarque ne soit pas importuné par les sifflets.

Un mois et demi après, c’est chose faite. Même en augmentant le son de la sono, impossible de cacher les sifflets. Macron est détesté, et 100 jours d’apaisement ultra-répressifs n’ont pas calmé la colère.


Images : Dylan Veerasamy, @Titiart1

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.