Nantes contre les dissolutions


Environ mille personnes se sont réunies à Nantes contre la dissolution des Soulèvement de la Terre ce mercredi, malgré un dispositif répressif suffoquant.


Le préfet avait vu les choses en grand : plusieurs compagnies de gendarmes, de CRS et de BAC, un hélicoptère, un lieu de rassemblement totalement cerné.

Cela n’a pas empêché plus d’un millier de personnes présentes pour soutenir les Soulèvements de la Terre de partir en défilé improvisé. Les forces de l’ordre avaient la consigne d’empêcher le cortège d’atteindre le centre-ville et la fête de la musique.

La foule s’est donc auto-dissoute face aux lignes d’hommes en armes avant de se reformer joyeusement Place du Bouffay, au milieu des milliers de participant-es à la fête de la musique, déployant banderole et fumigènes, avant que les militaires ne cernent la place.

Nous sommes toutes et tous les Soulèvements de la terre !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

4 réflexions au sujet de « Nantes contre les dissolutions »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *