Palestine : violence coloniale en toute impunité


Depuis quelques jours, on entend parler d’un “regain de violences” entre palestiniens et Israéliens


En réalité, la violence coloniale est constamment présente : spoliation des terres, expulsions pour construire des colonies, arrestations et assassinats extra-judiciaires, bombardements, droits élémentaires des palestiniens bafoués et injustice chronique… Mais cette violence, on n’en parle pas.

Récemment les médias se sont émus de quatre colons israéliens tués, sur la route entre Ramallah et Naplouse. Il s’agit de quatre habitants de la colonie illégale de Eli, dans les territoires occupés palestiniens. La veille, l’armée israélienne avait mené un des raids les plus meurtriers des derniers mois sur le camps de réfugiés de Jénine : sept morts, dont un adolescent de 14 ans et une adolescente de 15 ans.

Quelques jours auparavant, c’est un enfant de 3 ans qui était tué par un soldat israélien à Hébron, et il y a un mois des bombardements meurtriers sur Gaza tuaient 30 personnes dont 4 enfants. Ces meurtres sont non seulement impunis, mais même légitimés comme des dommages collatéraux nécessaires pour la “sécurité” par le gouvernement d’extrême droite d’Israël.

Au quotidien, les palestiniens vivent l’occupation, l’humiliation, les agressions et le mépris de leurs vies, mais ce n’est pas ça qui est retenu par les médias. Pas plus que le déchaînement de violence des colons depuis deux jours : à Urif, Turmusaya, Huwara, Beit El et d’autres villages palestiniens, des hordes de centaines de colons israéliens ont mené des expéditions punitives ultra violentes : des dizaines de maisons, de véhicules et de magasins ont été pillés ou incendiés.

Des familles, dont des enfants, ont été battus ou attaqués avec des pierres. Un palestinien a été tué par balle alors qu’il tentait de les empêcher d’attaquer sa maison. Le tout s’organise avec la complicité du gouvernement israélien et la protection de l’armée israélienne, qui laisse faire et légitime cette violence.

Dans ce contexte, comment ne pas réagir par les armes ? Soutien au peuple palestinien et à la résistance Palestinienne !


Article de notre correspondante en Palestine occupée.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Palestine : violence coloniale en toute impunité »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *