Solidarité avec les inculpés et contre les dissolutions


Après la dissolution des Soulèvements de la terre et l’opération anti-terroriste visant plusieurs écologistes, notamment à Nantes et Notre-Dame-des-Landes, l’État s’acharne. Trois camarades de Loire-Atlantique sont de nouveau convoqués demain mercredi 28 juin dans trois gendarmeries autour de Nantes. Le motif ? «Organisation» ou «participation» à la manifestation de Sainte-Soline qui avait réuni des dizaines de milliers de personnes. Les convocations sont séparées dans l’espace pour éparpiller la solidarité. Voici les trois rendez-vous de la journée :


➡️ Le matin : rendez-vous à 8h45 devant les gendarmeries de Rezé, Vertou et Carquefou. L’idéal étant d’assurer une présence devant les trois lieux pour que les personnes convoquées soient soutenues à leur arrivée. Les convocations sont à 9h, il est important d’être à l’heure. Un convoi en vélo se propose de partir à 7h45 de la croisée des trams.


➡️ Le midi : rendez-vous devant la gendarmerie de Rezé, 4 rue Pierre Brossolette, pour un pique-nique revendicatif et sonore. Amenez de quoi manger et des casseroles, pour que la personne qui sera probablement placée en garde à vue nous entende !

➡️ Le soir : rassemblement contre les dissolutions à 19h, Place Royale ! Comme dans plusieurs dizaines de villes de France, affirmons notre refus de l’autoritarisme du gouvernement qui s’attaque aux Soulèvements de la Terre, après avoir dissout d’autres collectifs musulmans ou contestataires.

➡️ Si les trois personnes convoquées restent en garde à vue ou si elles sont déferrées en comparution immédiate les prochains jours, préparons-nous à faire à nouveau résonner notre solidarité.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *