Ce vendredi : Nantes, 20h, Préfecture


Pour Nahel, mais aussi pour Aboubacar, tué par la police nantaise en 2018, pour Steve, tué par la police nantaise en 2019, pour Adama, Zyed, Bouna, Rémi, Wissam, Cédric et les trop nombreuses vies volées par la violence d’État. Pour les mutilé-es, les blessé-es, les arrêté-es. Pour toutes celles et ceux qui refusent l’écrasement répressif.
Rendez-vous ce vendredi 30 juin, 20h, Préfecture de Nantes. Convergeons.


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *