Solidarité le long du Tour de France

Malgré la propagande policière et fasciste qui occupe désormais l’intégralité du temps d’antenne télévisuelle depuis une semaine pour discréditer la légitime colère, malgré la répression, malgré l’ambiance de mort, des élans de solidarité face aux violences policières ont lieu le long du tour de France.

Le top départ de l’épreuve cycliste était donné le 1er juillet. Une banderole et une pancarte «justice pour Nahel» ont été déployés dès le coup d’envoi dans le Pays Basque.

Ce lundi 3 juillet, à l’arrivée de l’étape du Tour de France à Bayonne, la police a saisi une banderole «Justice pour Nahel» brandie par des passantes et empêché les journalistes de les prendre en photo. Des policiers armés de LBD ont aussi confisqué un étendard pour les prisonniers indépendantistes basques.

Et si, comme au Pays Basque, les messages solidaires et anti-racistes fleurissaient tout au long du parcours du tour de France cet été ?


Images : Libération et L’Équipe

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *