Est-ce que Pap Ndiaye dort bien ?


Il y a encore quelques années, Pap Ndiaye était un chercheur reconnu, spécialiste du racisme, qui dénonçait régulièrement les violences policières. C’était avant.


Aujourd’hui, il n’est qu’un clown pitoyable, Ministre de l’Éducation d’un gouvernement d’extrême droite. Il couvre désormais une police criminelle et raciste.

Mardi matin, à propos des émeutes, il a osé : «Lorsque l’on s’attaque aux écoles, on s’attaque au symbole le plus vivant de la République. L’École, c’est le trésor de ceux qui n’en ont pas».

Ces derniers mois, des collèges, des écoles et des lycées ont été privés de chauffage pour raison budgétaire, et des élèves contraints de faire cours en doudoune. Des milliers d’heures de cours n’ont pas été assurées, en particulier dans les établissements de banlieue, car le ministère ne remplaçait pas les profs. Les parents d’élèves s’en sont plaint. À Saint-Denis, le personnel d’un lycée a même dû exercer son droit de retrait car le bâtiment était tellement délabré qu’il menaçait de s’effondrer. La situation dans l’Éducation est tellement lamentable que des centaines de profs en souffrance démissionnent après avoir tout essayé pour se faire entendre. Certains se suicident. À chaque fois, Pap Ndiaye leur a craché au visage. Il a réprimé les enseignant-es en lutte, méprisé les syndicats. Pap Ndiaye s’en fout, il met ses enfants dans une école privée d’élite dans les beaux quartiers parisiens : l’École Alsacienne.

Pap Ndiaye est le principal destructeur de l’école public, en plus d’être un renégat sans honneur. Et c’est lui qui vient pleurer sur «l’attaque de l’école, symbole vivant de la République», sans avoir un mot pour les victimes de la police ? Réclame-t-il l’exclusivité de la destruction des écoles ? Est-ce que Pap Ndiaye dort bien ?

Plus l’école s’effondre, plus elle est au service du capital, et plus l’enseignement se transforme en dressage. Peut-on en vouloir aux jeunes de quartiers envoyés vers des filières sans issue où ils se feront exploiter de n’y voir qu’une institution violente de plus, et pas un moyen d’émancipation ?

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Est-ce que Pap Ndiaye dort bien ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *