Le jour le plus chaud, le record de vols d’avions commerciaux

Deux cartes comparées : en haut les températures océaniques mondiales, en bas les vols commerciaux dans le monde

➡️ Le jeudi 6 juillet est officiellement le jour le plus chaud jamais enregistré sur Terre depuis le début des relevés, avec une température mondiale atteignant 17,23°C. Ce record dépasse la précédente mesure la plus chaude jamais effectuée… mardi 4 juillet, avec 17,18°C.

➡️ Le précédent record était mesuré… la veille, avec 17,01°C ! Trois records en une semaine : c’est la première fois que la température moyenne de la Terre dépassait 17°C, quelle que soit la saison. Les précédents pics de chaleur dataient d’août 2016 et de juillet 2022, lorsque la température moyenne du globe avait atteint 16,92°C.

➡️ Ces données sont publiées par l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) et se basent sur «la moyenne de la température sur toute la surface de la Terre (océans et continents, la surface de ces derniers étant ramenée au niveau de la mer)».

➡️ Les données du service européen Copernicus établissent qu’en juin, les températures étaient 1,46°C au-dessus du niveau préindustriel. Nous sommes déjà en train de dépasser le seuil de 1,5°C fixé par l’accord de Paris en 2015, il y a seulement 8 ans.

➡️ En Chine, des abris anti-bombardement souterrains sont ouverts pour permettre aux habitant-es de se protéger de la chaleur. Des villes comme Hangzhou, Wuhan et Shijiazhuang ont ouvert ces abris, comme l’été dernier. Pékin a connu plus de neuf jours consécutifs avec des températures dépassant les 35°C.

➡️ Ces records coïncident avec l’explosion du trafic aérien, très polluant. Selon Flight Radar, qui mesure en temps réel le nombre de vols commerciaux autour du monde, il y avait le 6 juillet jusqu’à plus de 20.000 avions volant simultanément dans le ciel. C’était la journée la plus intense pour l’aviation commerciale jamais mesurée, avec 134.386 vols.

➡️ Rien que la flotte mondiale de jets privés dépasse les 23.133 appareils privés dans le monde, un chiffre qui a plus que doublé en 20 ans. Quant à l’aviation low cost, elle est subventionnée par l’argent public, au détriment de moyens de déplacement moins polluants, comme le train.

C’est un suicide collectif, imposons notre désaccord.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Le jour le plus chaud, le record de vols d’avions commerciaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *