Les murs ont la parole : liberté pour Nûdem Durak


Un collage aperçu dans les rues de Nantes dans le cadre de la campagne internationale pour la libération de Nûdem Durak, jeune kurde, prisonnière politique du régime d’Erdogan.


“Nûdem Durak est une chanteuse Kurde emprisonnée par les autorités Turques depuis 2015. Elle n’a que 22 ans lorsqu’elle est condamnée à 19 ans de réclusion. Arbitrairement accusée d’être membre d’une “organisation terroriste”, son seul crime est en réalité d’avoir chanté dans sa langue maternelle et d’avoir dirigé un centre culturel.

Le cas de Nûdem Durak n’est malheureusement pas une exception. Simulacres de procès, assassinats et attaques armées sont courants dans un contexte de répression terrible et d’assimilation forcée par l’État Turc sur les personnes Kurdes.

Ce dessin s’inscrit dans une campagne internationale pour demander la libération immédiate de Nûdem Durak.”

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *