Orléans : occupation de l’agence de l’eau contre les mégabassines

Depuis une semaine, un «convoi de l’eau» parti des Deux-Sèvres est en route vers Paris et a déjà parcouru près de 400 kilomètres en vélo et en tracteurs. Déviant de leur itinéraire initial, les centaines de participant-es sont arrivé-es à Orléans plus tôt que prévu, dès le jeudi 24 août. C’est dans cette ville que se trouve le siège de l’Agence de l’Eau pour tout le grand ouest, institution qui finance notamment les mégabassines avec l’argent public.

Jeudi soir, les participant-es du convoi ont décidé de passer la nuit devant l’Agence de l’eau, pour réclamer une mise à l’arrêt des projets de mégabassines. «On a une mauvaise nouvelle : l’Agence de l’eau sera fermée demain», annonçaient jeudi matin les membres du convoi, organisé notamment par la Confédération Paysanne, les Soulèvements de la Terre, Bassine Non Merci.

Ce «campement surprise» s’est prolongé ce vendredi 25 août. Une délégation est même restée à l’intérieur de l’Agence de l’Eau suite au rendez-vous avec la préfète, après avoir appris que le chantier d’une nouvelle mégabassine venait de commencer dans les Deux-Sèvres. L’occupation à l’extérieur se poursuit également.

Dernière étape : l’arrivée à Paris est prévue ce week-end, où un «final surprise» est prévu !


Photos : Bassines non merci, Les soulèvements de la terre

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Orléans : occupation de l’agence de l’eau contre les mégabassines »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *