JO de Paris : quand la police municipale recrute des allocataires du RSA

Affiche montrant un policier municipal de dos, sur laquelle est écrit "La police parisienne recrute à tour de bras. Le budget des jeux olympiques a augmenté de 50%, à cause de la problématique sécuritaire et du climat social"

Les allocataires du RSA à Paris ont eu la surprise de se voir proposer début juillet, par mail, des postes de policier municipal. À l’approche des JO, la mairie de Paris tente de recruter plus de 200 agent-es supplémentaires pour «sécuriser» l’événement. Toujours plus loin dans le délire sécuritaire, en cohérence avec l’annonce gouvernementale de «saturer l’espace de policiers» à l’approche de cette compétition sportive.

Et il faut dire que le salaire est alléchant en comparaison des maigres allocations du RSA, bien loin sous le seuil de pauvreté… 2100 euros brut contre les 500 à 600 euros mensuel du RSA. Pour sortir du chômage et de la misère, devenez flic. C’est le seul domaine qui recrute massivement et sans compétences.

Dans une réunion d’information sur ces postes, organisée par la mairie de Paris quelques jours plus tard, des policier-es municipaux ont ainsi décrit les besoins pour les JO de Paris 2024. Un des allocataires du RSA présent à cette réunion témoigne pour Street Press : «En gros, ils nous ont dit qu’ils recherchaient 200 agents pour nettoyer les rues avant l’arrivée des touristes». Ils seront ainsi équipés de matraques et de gazeuses, révèle Street Press, alors même que la question de l’encadrement et la formation concernant l’usage de ces armes reste particulièrement floue.

Alors que plus de 3000 logements étudiants précaires ont été réquisitionnés pour l’occasion, que les prix des logements explosent, que des personnes sont expulsées de squat et déportées en région, l’organisation des JO continue de plonger dans le délire sécuritaire.

C’est encore vers les personnes les plus précaires que la Mairie de Paris se tourne pour encadrer un événement socialement indigne. Les Jeux Olympiques 2024, en plus d’être une aberration écologique et sociale, sont un gouffre financier : près de 9 milliard d’euros, pour le plaisir de quelques bourgeois prêt à payer des sommes indécentes pour leur distraction et pour l’ego des dirigeants français. De quoi combler le soit disant déficit des retraites…

Le budget initial, qui était de 6,6 milliard au moment de la candidature en 2015, a donc largement dérapé. La Cour des Comptes révèle en juillet 2023 une hausse de 50% par rapport au montant prévu initialement. Il n’y a pas d’argent magique nous disent-ils ?

Et cette hausse concerne essentiellement les dépenses liées à la sécurité et au transport. L’économiste Vincent Chaudel explique ainsi pour Capital que l’augmentation des coûts liés à la sécurité s’explique par le fait que «la problématique sécuritaire est décuplée aujourd’hui», notamment au regard du «climat social (…) plus tendu en France que lors du dépôt de la candidature de Paris en 2017 (…) la crise des gilets jaunes, les manifestations liées à la réforme des retraites ou encore les émeutes urbaines liées à la mort de Nahel». Comme si cette colère sociale était inévitable et qu’elle ne s’inscrivait pas en réaction directe à des injustices sociales et à la violence étatique permanente.

Une chose est sûre, la tenue de cet événement socialement et écologiquement indécent risque en effet de réveiller la colère légitime de la population…


Sources :

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « JO de Paris : quand la police municipale recrute des allocataires du RSA »

  1. Le peuple a enfin eut l occasion incroyable pour enfin pouvoir exprimer son mécontentement vis à vis de celui qui nous gouverne et nous a profondément déçu Il nous interdit de manifester En 2 ans plus de 20/100 d augmentation Une guerre contre Poutine et les Russes Alors que notre ancien Président Chirac l avait décoré de la Légion d honneur La mémoire de poissons rouges de certains qui se croient supérieurs aux autres alors que ils nous prouvent le contraire Pour ce faux Président et ses amis sachez que nous ne pensons qu’à demander la Destitution de Macron et que nous le jugions pour crimes contre l’humanité avec l obligation vaccinale de certaines professions, obligation de porter des masques, confinement et destruction de l économie de la France ???????? et de tous nos acquis sociaux Le système et l âge légal pour partir à la retraite Des gens frappés, éborgnés à vie ou amputé d une main ou décédé par la violence et les nouvelles armes des policiers français ainsi que ce comportement de haine pour la population Ce pays crève avec Macron comme Président En 60 ans j ai vécu dirigée par différents Présidents et je n aurais jamais imaginé que cette situation puisse arriver dans mon pays et je ne suis pas seule à penser que cet homme n est vraiment pas fait pour être notre Président et il doit partir dignement Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *