Miroir, miroir…

Titre de BFM : "Emmanuel Macron appelle à ne pas boycotter les extrêmes mais à les affronter les yeux dans les yeux".
Photographie d'Emmanuel Macron, fermant les yeux devant un miroir.
  • Harcèlement anti-musulman et traque aux robes longues chez les adolescentes
  • Recours systématique au 49-3 pour se passer du Parlement
  • Dissolution d’associations et antiterrorisme envoyé contre des écologistes
  • État policier, militarisation de la répression et surveillance de masse
  • Verrouillage des médias, contrôle des réseaux sociaux
  • Répression sanguinaire dans les banlieues
  • Arrestations massives d’opposants et justice aux ordres
  • Syndicalistes réprimés par centaines
  • Syndicats policiers d’extrême droite qui menacent la population
  • Interdiction des free party et de tout événement populaire spontané
  • Recrutement massifs de policiers et fermetures massives de lits d’hôpitaux
  • Lois anti-immigration et rhétorique raciste sur la «décivilisation»
  • Alliance de fait avec le Rassemblement National à l’Assemblée
  • Réhabilitation de Pétain et de Maurras, glorification de Napoléon
  • Projet de SNU et d’uniformes dans les écoles pour dresser la jeunesse
  • Ministre de l’Intérieur issu de l’Action française, qui trouve Le Pen «trop molle»
  • Normalisation du fascisme et diabolisation de la gauche, même modérée

Qui peut encore le nier ? Le macronisme est une nuance de l’extrême droite. Lorsque Macron veut lui parler «les yeux dans les yeux», il n’a qu’à regarder son miroir.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *