13/12 : Réussite de la soirée contre la répression


Ce mercredi, la date emblématique du 13/12 a été célébrée comme il se doit à Nantes, avec un moment de discussion sur les résistances face à la répression.


Il y a exactement un an, un policier ayant éborgné Laurent, syndicaliste parisien, en lui tirant une grenade, passait en procès et était acquitté. Le militant mutilé a fait le déplacement à Nantes pour témoigner de son histoire et des liens de solidarité tissés entre les personnes blessées par la police.

Martin et Pierre, blessés par les armes de la répression, sont également revenus sur leurs histoires – le premier touché à Sainte-Soline, l’autre dans une manifestation lycéenne – et ont expliqué les doctrines du maintien de l’ordre et les armes utilisées.

La dessinatrice Ana Pich’ a livré un témoignage personnel ainsi qu’une analyse de la violence judiciaire, de l’humiliation des gardes à vue et la non-prise en charge des violences sexuelles, avant d’esquisser des pistes pour se passer autant que possible de la police.

Les intervenant-es ont donné une série de propositions de résistances, notamment le développement de médias indépendants pour contrecarrer les récits préfectoraux face aux mensonges des médias dominants, les structures d’entraides et de camaraderie entre blessés, le ciblage des infrastructures qui produisent les armes qui mutilent…

Une table était à disposition avec des ouvrages de la Librairie Les Bien Aimé.e.s mais aussi des revues et des autocollants.

La soirée s’est poursuivie dans une ambiance plus festive, avec un DJ set assuré par DJ Hitta ainsi que des freestyles.

Au cours de la soirée, plus d’une centaine de personnes sont venues assister aux discussions ou au son. Merci à toutes les personnes présentes, aux intervenant-es et au bar Le Wattignies pour l’accueil.

Ce jeudi soir, rendez-vous pour le contre-marché de Noël de Contre Attaque au bar le Chien Stupide (rue de Strasbourg) à partir de 18h.


Croquis des interventions par Ana Pich

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *