Hôpital public : une cagnotte en ligne pour acheter un scanner

➡️ En janvier 2023, Macron annonçait lors de ses vœux aux forces armées une «loi de programmation militaire» prévoyant de donner 413 milliards d’euros à l’armée ces prochaines années.

➡️ Quelques semaines plus tôt, il faisait passer la loi dite LOPMI – loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur – avec 15 milliards d’euros aux forces de l’ordre, en plus du budget déjà énorme du ministère de l’Intérieur.

➡️ Chaque année, l’évasion fiscale est évaluée à plus de 100 milliards d’euros en France, et le gouvernement ne met aucune politique sérieuse en place pour récupérer cette énorme somme dissimulée par les plus riches.

➡️ Les dividendes versés en 2022 par les entreprises du CAC 40 aux spéculateurs ont atteint 80 milliards d’euros, un record.

➡️ Chaque année, l’État français verse des «aides aux entreprises» qui coûtent autour de 200 milliards d’euros par an. C’est le calcul du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques et l’Institut de recherches économiques et sociales.

➡️ En cette fin 2023, le 28 décembre, l’un des plus importants hôpitaux publics du pays en est réduit à lancer un appel aux dons sur les réseaux sociaux pour s’acheter… un scanner. C’est le message publié par l’hôpital parisien George Pompidou : «nous faisons appel à votre générosité pour nous aider à finaliser l’acquisition du premier scanner à comptage photonique» accompagné d’un lien vers une cagnotte en ligne.

La France n’a jamais été aussi riche, il y a bien assez d’argent pour un système de santé efficace, résoudre les problèmes sociaux, garantir de bonnes retraites et des allocations chômages pour tous.

Mais le néolibéralisme a organisé une opération de vol à grande échelle : un transfert de fonds immense de l’État social vers l’État répressif et le secteur privé.

Cet appel aux dons pour un équipement de soin en est une illustration. Le système de santé survit grâce à la charité de particuliers puisqu’il n’est pas pris en charge suffisamment par la collectivité.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Hôpital public : une cagnotte en ligne pour acheter un scanner »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *