Finistère : tentative d’incendie d’une mosquée pendant la prière


Ce samedi 13 au petit matin, un homme au visage dissimulé s’est rendu devant la mosquée de Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix dans le Finistère. L’individu a versé un bidon d’essence sur l’entrée avant de déclencher un vif incendie et de s’enfuir.


Cette attaque d’un lieu de culte musulman a eu lieu pendant la prière, il visait donc à brûler vif des fidèles. Heureusement, trois personnes qui étaient à l’intérieur ont prévenu les pompiers qui ont pu éviter une propagation à tout le bâtiment.

Ces images ont été capturées par la caméra installée à l’entrée de la mosquée. Au début du mois de décembre, c’était à Guingamp, dans les côtes d’Armor qu’une mosquée était vandalisée. La Bretagne connaît une recrudescence d’actes racistes, islamophobes et antisémites ces derniers mois, sur fond d’impunité totale, les pouvoirs publics préférant concentrer des moyens d’enquête et de répression énormes contre les luttes sociales et écologistes en Bretagne.

Concernant l’incendie à Morlaix, la couverture médiatique est quasiment nulle : quelques articles de la presse locale et un tweet du ministre de l’Intérieur évoquant une simple “dégradation”.

On n’ose imaginer si le lieu de culte d’un autre monothéisme, par exemple une synagogue ou une église, avait été incendié avec un bidon d’essence à l’heure de la prière, pendant que des fidèles étaient réunis dedans.

Les chaînes d’information en continu y auraient dépêché des journalistes et couvert en direct l’événement toute la journée, les gros titres anxiogènes seraient à la «une» partout, un ministre irait sur place, on parlerait probablement de terrorisme. Ici, rien.


L’islamophobie d’État, c’est ça


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Finistère : tentative d’incendie d’une mosquée pendant la prière »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *