Macron est un danger pour la paix mondiale


Le Chef de l’État français consomme-t-il de la poudre de perlimpinpin ? C’est une question qui mérite sérieusement d’être posée, tant Macron semble pris de convulsions militaristes, au point de multiplier les discours guerriers totalement irresponsables, malgré l’opposition de tous les autres pays.


Le 27 février 2024, Macron déclarait à Paris que «l’envoi de troupes occidentales à l’avenir ne peut être exclu» en Ukraine. Autrement dit, envoyer les soldats des États européens directement face à l’armée russe, et donc entrer dans une guerre mondiale entre grandes puissances nucléaires.

Cette déclaration avait semé le trouble et avait été désavouée par tous les pays occidentaux, à commencer par l’Allemagne, pourtant très engagée dans le soutien à l’Ukraine.

Macron aurait pu se taire après avoir créé un malaise diplomatique planétaire, il a choisi la surenchère guerrière. Dans une sorte de toute puissance qui ne semble plus rationnelle, il a recommencé lors d’un sommet à Prague le 5 mars : «C’est un sursaut stratégique auquel j’ai appelé et que j’assume pleinement. Il nous faut être lucide sur la réalité de la situation qui se joue en Europe et les risques qui sont à l’œuvre». Visant les autres pays européens, il les a appelé à «ne pas être lâches», à «être à la hauteur de l’Histoire» face à une Russie «devenue inarrêtable». Surtout, Macron a répété qu’il «assume» l’idée d’envoyer notre armée en Ukraine.

Dans le même temps, des soldats français font des exercices tactiques en Pologne, pays frontalier de la Russie.

Macron est un enfant qui joue à craquer des allumettes sur un baril de poudre. Notre président semble avoir tellement perdu pied que les États-Unis, la nation la plus belliqueuse du monde depuis 100 ans, celle qui est en guerre de façon quasiment ininterrompue depuis sa création, est désormais obligée de le calmer publiquement !

Pour faire taire Macron, qui semble inquiéter tout le monde, la Maison Blanche a rappelé que même le président ukrainien «n’a jamais demandé que des troupes étrangères combattent pour son pays». En langage diplomatique : «ferme-là, tu fais n’importe quoi». Macron aimerait donc être encore plus belliciste que l’Ukraine qui, elle, est envahie.

La vérité, c’est que Macron a toujours rêvé de guerre. Dès mai 2017, il choisissait de fêter sa victoire entouré de militaires sur les Champs-Élysées dans une jeep de l’armée, puis il se déguisait en aviateur sur une base militaire. En 2020, il était le seul président au monde à répéter qu’il était en «guerre» contre un virus, utilisant un vocabulaire militaire pour parler d’une question sanitaire. En 2023, il est le seul au monde à proposer une «coalition internationale» pour bombarder Gaza avec Israël, avant de se rétracter.

Aujourd’hui, il débloque des centaines de milliards pour l’armée française et semble tout faire pour attiser au maximum un conflit ouvert avec la Russie.

Avoir un manager sous psychotrope à la tête du pays n’était déjà pas très agréable : il a sabré l’État social, gouverné par 49.3, brisé tous les contre-pouvoirs et les règles établies, et amené le pays au bord de l’explosion. Mais laisser un tel individu jouer avec la géopolitique en période de crise est un danger absolu. Arrêtons-le : il en va de notre survie.


Source : https://www.bfmtv.com/international/europe/ukraine/les-etats-unis-rappellent-a-macron-que-zelensky-n-a-jamais-demande-le-renfort-de-troupes-etrangeres_AD-202403050946.html

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

3 réflexions au sujet de « Macron est un danger pour la paix mondiale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *