La diplomatie française est-elle un paillasson ?

La diplomatie française est-elle un paillasson ?

13 octobre 2023,

l’armée israélienne vise des journalistes, tuant une journaliste de Reuters et blessant 6 autres reporters, dont un de l’AFP. Aucune sanction du gouvernement français contre les responsables.

31 octobre 2023,

deux enfants de nationalité française sont tués par les bombardements sur bande de Gaza. Obeyda et Janna avaient 7 et 10 ans. Les frappes visaient un camp de réfugiés du nord de la bande de Gaza. Aucune condamnation ni sanction de la France contre Israël.

3 novembre 2023,

l’Institut français de Gaza est délibérément visé par une frappe israélienne. Il abritait l’Agence France Presse. «La localisation de l’AFP à Gaza est connue de tous et a été rappelée à plusieurs reprises ces derniers jours, précisément pour prévenir une telle attaque» a déclaré le PDG de l’AFP. Aucune sanction.

13 décembre 2023,

un agent du Ministère des Affaires étrangères français à Gaza est tué par une frappe israélienne dans le sud de la bande de Gaza. Ce crime de guerre contre un employé de la France, le gouvernement Macron le condamne à peine, et ne donne lieu à aucune sanction. Un fait inédit.

9 février 2024,

Un professeur de français nommé Rami Fayyad, qui travaillait depuis vingt ans à l’Institut français de Gaza est décédé faute de traitement, du fait des «conditions sanitaires catastrophiques» sur place. Aucune sanction du gouvernement français contre les responsables.


Et non seulement la diplomatie française ne soutient pas ses propres ressortissants, journalistes, humanitaires et infrastructures, mais elle continue de soutenir inconditionnellement Israël !

Sans même parler de faire respecter le droit international ou de soutenir les 2,4 millions de gazaouis qui vivent l’enfer depuis des mois, des attaques répétées de bâtiments et des meurtres de ressortissants par une armée étrangère devraient provoquer AU MINIMUM une condamnation ferme par le président, une convocation de l’ambassadeur du pays concerné, éventuellement son expulsion et de lourdes sanctions. Des guerres ont été déclenchées pour moins que ça.

Le 5 février,

Stéphane Séjourné, ministre macroniste qui n’a aucune compétence est allé, une fois de plus, se soumettre au Premier Ministre fasciste Benjamin Netanyahou et lui rappeler «l’amitié de la France» après toutes ces exactions. Cette soumission totale et ce soutien militaire ont-ils suffit ? Même pas, car le gouvernement israélien n’a aucune limite.

Le 20 avril,

le ministère israélien des Affaires étrangères annonce même un coup de pression contre la France : la convocation des ambassadeurs des pays du Conseil de sécurité ayant voté en faveur de l’adhésion pleine et entière des Palestiniens aux Nations unies. «Les ambassadeurs de France, du Japon, de la Corée du Sud, de Malte, de la République slovaque et de l’Équateur sont convoqués demain» et «une vive protestation leur sera exprimée», a indiqué le porte-parole du ministère. Selon ce gouvernement, «un geste politique aux Palestiniens et un appel à reconnaître un État palestinien est une prime au terrorisme».

Autrement dit, Israël peut tuer des ressortissants français, bombarder ses bâtiments, traiter la France de terroriste sans aucune réponse. Mais si la France vote pour un État palestinien, pour faire respecter un minimum le droit international, elle est immédiatement sanctionnée par Israël.


Cette fois ci, les habituels “souverainistes” et autres “patriotes” n’y trouveront rien à redire, puisqu’ils font bloc derrière Israël, pays gouverné par l’extrême droite, et considéré comme le poste avancé de l’Occident en territoire oriental.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « La diplomatie française est-elle un paillasson ? »

  1. Pas de capitalisme sans colonialisme, pas d’Etats Unis sans économie du vol et le génocide des Amérindiens, pas d’État d’Israël sans l’économie du vol et le génocide en cour du peuple Palestinien. La France ? Comment peut elle intervenir alors qu’elle vie du colonialisme comme l’ensemble des pays occidentaux ? La terre doit appartenir à personne mais les tyrans sanguinaires, les milliardaires, les grands bourgeois cossus et les dictateurs assassins en ont décidé autrement. Nous sommes nombreux.ses dans le monde à être des sans terre (parce qu’elle est accaparée par la crapulerie capitaliste) et à subir les ravages de la deshamanisation et de l’écologie que nous connaissons. La terre, le ciel, le sol et le sous sol sont colonisés par les capitalistes et c’est avec leur économie du vol (par la colonisation) que nous nous dirigeons vers l’horreur et l’apocalypse.
    Retrouvons notre terre et notre sol pour Cultiver partager , manger , respirer et vivre enfin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *