30 mai à Paris : défoulement policier contre la manif pour la Palestine


Pour la 4ème soirée consécutive, des milliers de personnes ont à nouveau pris la rue contre le génocide à Gaza.


Une mobilisation d’autant plus nécessaire que, ce même soir, la télévision française offrait en Prime Time une tribune au génocidaire en chef, Benjamin Netanyahou. Une interview en live d’un criminel de guerre poursuivi par la Justice internationale : du jamais vu.

Après avoir approché les locaux de TF1, lourdement gardés par les forces de l’ordre, la manifestation a été pourchassée sans relâche par des policiers dont l’ordre était de semer la terreur, notamment la BRAV qui s’est livrée à de nombreuses exactions.

Nicolas Mayart du Media explique : «C’était dingue la répression de ce soir dans les rues de Paris. Des manifestants frappés au sol, des coups de poing au visage, des journalistes agressés et menacés: les BRAV et CI étaient en roue libre. Curieux de connaître les ordres de la préf’…»


La République française en 2024, c’est offrir des tribunes aux fascistes criminels, et écraser physiquement celles et ceux qui réclament la paix, avec courage et dignité.


CLPress, Nicolas Mayart, Luc Auffret, Va., Enzo Rabouy

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « 30 mai à Paris : défoulement policier contre la manif pour la Palestine »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *