Rome : Offensive contre l’extrême droite et pour la Palestine


Samedi 1er juin, la dirigeante d’extrême droite Giorgia Meloni et son parti organisaient un meeting à Rome, en Italie.


Une manifestation antifasciste et anti-colonialiste réunissant 10.000 personnes a tenté d’atteindre la place où se tenait cet évènement. La mobilisation portait trois revendications principales : la contestation du gouvernement d’extrême droite au pouvoir en Italie, l’arrêt du génocide à Gaza, et la sortie de l’Italie de l’OTAN. Un important cortège de la jeunesse brandissait une banderole appelant à une «intifada étudiante».

Un collectif équipé d’une grande banderole renforcée a tenté d’enfoncer une ligne de policiers. Équipé de boucliers, le cortège a pu se protéger des coups de matraque et des tentatives de charges, il a même coincé les policiers contre leurs propres fourgons, en criant «tout le monde déteste la police», en français. Une sympathique agitation.

Les forces de l’ordre ont tiré quelques grenades lacrymogènes pour repousser les manifestants, mais dans des proportions bien moindres qu’en France. Des affrontements se sont poursuivis autour de la place.


De Rome à Paris, la solidarité internationale s’étend et se renforce.


Vidéo : @localteam.it

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *