Nantes : l’expulsion du square Daviais en images


Ce jeudi 20 septembre, un énorme dispositif policier est venu déloger les centaines d’exilés qui vivaient dans le square depuis des mois, en plein cœur de Nantes.


200 forces de l’ordre munis de fusils d’assaut, des bus de la TAN, des tractopelles, des agents de la préfecture et des communicants. Car il s’agissait aussi d’une importante opération de com’, qui visait à faire passer une expulsion policière pour un “déménagement”. Et à faire place nette pour redonner à la ville son image de “métropole attractive”.

Des gros moyens répressifs, sans solution d’avenir, les lieux d’accueil sont des gymnases, réservés pour quelques jours seulement. Retour en images.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don