Nantes : encore une expulsion ce matin !

Encore un gros dispositif policier. Encore un bâtiment vide, occupé par des exilés, qui se retrouve expulsé par la force. Encore des arrestations et des intimidations. La série noire n’en finit plus. Comme si les autorités se vengeaient d’un mouvement de solidarité trop vivace à Nantes.

Ce matin, un squat de la rue de la Carterie était encerclé par la BAC, les Compagnies d’Intervention, la Police de l’Air et des Frontières, et les services de renseignement. La famille au grand complet.

Un exilé a été emmené au commissariat. D’autres personnes, intimidées et suivies par des véhicules de police sur des centaines de mètres. Il n’y a pas de solutions d’hébergement pour les personnes remises à la rue…

Les soutiens craignent un déplacement de la personne arrêtée vers un centre de rétention, avant une reconduite à la frontière, et appellent à se rassembler dès maintenant devant le commissariat central, Waldeck Rousseau.

Plus d’informations en suivant : Le CRAN – Comité de Réquisition et d’Action Nantais

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.