Loire : attaque raciste et déni judiciaire


Dans un article du Progrès, une histoire effarante :


  • Une femme voilée reçoit 10 coups de couteau, à la nuque, au dos et au thorax devant ses enfants
  • L’agresseur crie : “On est chez nous. Ce n’est pas fini !”
  • Le procureur répond : “l’agression n’a pas, a priori, de connotation religieuse. Le passage à l’acte de l’auteur reste totalement incompréhensible”

Il s’agit d’un acte manifestement islamophobe avec des menaces terroristes. Que font les représentants de l’État ? Que font les médias, si prompts à relayer le moindre signe de menace terroriste habituellement ?

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.