Bilan du confinement : 1,1 million d’amendes


Soit près de 150 millions d’euros. Cette somme finira-t-elle en achat de vaisselle ou de LBD ?


Vous le savez, pendant le confinement, l’État français a distribuĂ© plus d’amendes que de masques et de tests Ă  la population. Hier, Christophe Castaner annonçait fièrement le bilan total des verbalisations pour «non respect du confinement» : 1,1 million en deux mois. Et 20,7 millions de contrĂ´les, souvent assortis de violence dans les quartiers. On peut reconnaĂ®tre une rĂ©ussite au gouvernement : un dĂ©ploiement policier massif et une grande efficacitĂ© dans la rĂ©pression. Et d’autres amendes pourraient bien tomber, Ă  prĂ©sent, pour «non port du masque» !

1.100.000 d’amendes Ă  135 euros. Cela fait 148.500.000‬ euros. Une belle somme. Quelques idĂ©es d’utilisation de cet argent :

• Des masques pour toutes et tous

• Tout reverser à l’hôpital public

• Un habitat digne pour les sans-abris et un accueil digne pour les exilés

• Organiser de grandes cantines populaires dans chaque ville pour celles et ceux qui en ont besoin

• Offrir des conditions de vie humaines pour les personnes en EHPAD

• Rendre justice et dédommager les victimes de violences policières

• Ouvrir des centres d’entraide autogĂ©rĂ©s…

OĂą ira cette somme ? Ces presque 150 millions d’euros finiront-ils en vaisselle prĂ©sidentielle, en rĂ©munĂ©ration de barbouzes, en «plan d’aide» pour les patrons ou en achat d’armes de guerre pour la police ? La question reste ouverte.

Dans le doute, nous vous invitons Ă  ne pas payer l’amende et Ă  la contester.

Contester une amende : https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/83464-amende-coronavirus-modele-de-lettre-pour-contester

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.