La naissance du “Rainbow bloc”

Samedi dernier à Paris, une manifestante était arrêtée, enfermée pendant 3 jours et mise en examen pour le port d’un parapluie multicolore. Les autorités l’accusent de «déclencher les violences» avec son parapluie.

Suite à cette énième opération de répression kafkaïenne, des dizaines de manifestants et manifestantes étaient munis de parapluies multicolores ce samedi devant le Conseil d’État à Paris. La naissance d’un «rainbow bloc» aux couleurs vives.

Le petit cortège a été encadré par une compagnie entière de Gendarmes Mobiles, 1 canon à eau et des dizaines de policiers en armes. Puis il a été nassé pour empêcher un éventuel autre rassemblement. En période d’État autoritaire, l’ironie face au pouvoir et la solidarité font partie des armes qui nous restent.


Images : Noemy Paris, Rainbow bloc

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don