đź’¸UN « PRĂŠT GARANTI » D’ARGENT PUBLIC POUR UN MILLIARDAIRE MÉDIATIQUE !

Le patron en faillite est proche d’Emmanuel Macron et de Nicolas Sarkozy

➡️Vous connaissez Arnaud Lagardère ? C’est un richissime hĂ©ritier, le fils de Jean-Luc Lagardère qui Ă©tait propriĂ©taire d’un empire qui vendait Ă  la fois des armes de guerre et des magasines. Son unique fils, Arnaud, est aussi riche qu’incompĂ©tent.

➡️Aujourd’hui, Lagardère est Ă  la fois propriĂ©taire de l’hebdomadaire le Journal du Dimanche – vĂ©ritable journal officiel du gouvernement –, mais aussi d’Europe 1, de Paris Match – autre organe de promotion de Macron – ou encore des boutiques Relay, qui vendent des revues partout en France. Une vraie entreprise stratĂ©gique pour le conditionnement de la population.

➡️Ce grand groupe est en difficultĂ© depuis plusieurs annĂ©es, très est mal gĂ©rĂ© par l’hĂ©ritier. Il est endettĂ© de plusieurs centaines de millions d’euros auprès de plusieurs banques sous formes de crĂ©dits qu’il n’est plus capable d’Ă©ponger. Et la situation s’aggrave, car au troisième trimestre de 2020, Lagardère a subit un nouveau recul de 38 % de son chiffre d’affaire. Une situation quasiment dĂ©sespĂ©rĂ©e.

➡️Mais heureusement, Lagardère peut compter sur ses amis. Il a reçu le weekend dernier « un prĂŞt garanti par l’Etat » de 465 millions d’euros. Qu’est-ce qu’un « prĂŞt garanti » ? Eh bien c’est de l’argent public, vos impĂ´ts, qui renfloue une entreprise en difficultĂ© : « en cas de non-remboursement, l’État s’engage Ă  prendre Ă  sa charge 80% du reste du crĂ©dit Ă  rembourser. » Autrement dit, vue la situation du groupe Lagardère, ce « prĂŞt garanti » est un don d’argent public Ă  l’entreprise d’un milliardaire. PrĂ©cisons que le conseil d’administration du groupe comprend notamment Nicolas Sarkozy. Jolie sĂ©paration des pouvoirs…

➡️Dans le RĂ©gime autoritaire oĂą les scandales s’enchaĂ®nent quotidiennement dĂ©sormais, ces informations passent relativement inaperçues, mais ce cadeau de près d’un demi milliard d’euros au patron d’un groupe de presse proche de Macron fait système. Le gouvernement censure des mĂ©dias indĂ©pendants tout en arrosant la presse aux ordres. Le gouvernement fait des cadeaux aux milliardaires tout en harcelant les plus pauvres qui touchent les minima sociaux. Le gouvernement trouve de l’argent magique pour un magnat de la presse mais n’augmente le SMIC que de « 0,9% » cette annĂ©e. La violence Ă©conomique est partout.