🔵 LE GOUVERNEMENT COMMANDE 170 000 MUNITIONS SUPPLÉMENTAIRES DE LBD !

– Un achat massif qui comprend aussi des balles “marquantes”-

L’appel d’offre a Ă©tĂ© publiĂ© le 14 mars sur le Bulletin Officiel des Annonces des MarchĂ©s Publics. Le gouvernement Macron compte terminer son mandat comme il l’a commencĂ© : avec du sang et des larmes. Il lance une Ă©norme commande de nouvelles munitions pour crever des yeux et terroriser les indociles. 170 000 balles pour les LBD de sa milice.

En langage officiel, le ministère de l’IntĂ©rieur veut acquĂ©rir des « fournitures de munitions cinĂ©tiques de dĂ©fense unique de calibre 40mm au profit des forces de la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure ». 160 000 au total.

Une nouveautĂ© : « l’administration cherche Ă©galement Ă  disposer d’une version marquante temporaire visible de l’objectif de cette munition cinĂ©tique de dĂ©fense unique de calibre 40 mm (MDU) au profit des unitĂ©s de la gendarmerie nationale et de la police nationale ». Les forces de l’ordre pourront, en un seul tir, mutiler quelqu’un et « marquer » avec de la peinture ou un produit chimique, la personne touchĂ©e. Probablement pour pouvoir interpeller et condamner une personne dĂ©jĂ  victime d’un tir. Deux en un !

On note que, comme toujours, les chiffres de commandes d’armes de rĂ©pression sont considĂ©rables, beaucoup plus Ă©levĂ©s que le nom de tirs « dĂ©clarĂ©s » officiellement par la police. Par exemple, en 2018, annĂ©e des Gilets Jaunes, avec une rĂ©pression exceptionnelle, le ministère de l’IntĂ©rieur n’avait dĂ©clarĂ© « que » 19 071 munitions tirĂ©es. Il faut croire que de nombreuses munitions utilisĂ©es sur le terrain ne sont pas dĂ©clarĂ©es dans les bilans officiels.

En mars 2016, l’État avait dĂ©jĂ  lancĂ© une commande exceptionnelle de « munitions de dĂ©fense » de calibre 40 mm, pour un montant de 5,57 millions d’euros, et une quantitĂ© estimĂ©e Ă  115 000 balles. En 2017, annĂ©e d’arrivĂ©e au pouvoir de Macron, des dizaines de milliers de grenades lacrymogènes Ă©taient achetĂ©es. Puis des milliers de LBD et de fusils « multi-coup ». Plus rĂ©cemment, pendant la pandĂ©mie, des dizaines de millions d’euros Ă©taient dĂ©bloquĂ©s pour d’autres grenades, des blindĂ©s tout neufs et divers outils de maintien de l’ordre. Pour mater la plèbe, Ă©craser la population, les moyens sont illimitĂ©s.


L’appel d’offre : https://www.boamp.fr/avis/detail/21-33027?xtor=EPR-2