ROHINGYA : L’ENFER CONTINUE

– 3e incendie en 4 jours dans les camps de réfugiés –

Ce lundi, plus de 50 000 personnes de l’ethnie Rohingya réfugiés au Bengladesh ont dû fuir face à un incendie destructeur. Le décompte est dramatique : au moins 15 morts, des centaines de blessés et plus de 400 disparus. Le camp de réfugiés est totalement ravagé.

C’est le troisième incendie « d’origine inconnue » d’un camp de réfugiés Rohingya en 4 jours. Une fréquence qui pose de sérieuses questions, Amnesty International dénonçant une « trop grande coïncidence ».Au Bengladesh, les Rohingya sont près d’un million. Minorité ethnique musulmane, ils ont fui les persécutions en Birmanie voisine. Un véritable nettoyage ethnique anti-musulmans s’y est déroulé depuis 2017, orchestré par l’armée Birmane et son chef, le chef des forces armées, le général Min Aung Hlaing Hlaing, fasciste local, nationaliste et xénophobe. La même armée qui a pris le pouvoir par un retentissant coup d’état en février dernier et massacre la population contestataire dans les manifestations. Un génocide dans l’indifférence générale.

Depuis, ils vivent dans des conditions désastreuses, largement rejetés et abandonnés de tous. Le Bengladesh a même entamé il y a quelques mois, une déportation forcée de la population Rohingya vers une île inondable au milieu du golfe du Bengale !

Faisons tomber ces régimes totalitaires et barbares.