SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE AFGHAN !


– Pour l’accueil inconditionnel des réfugié-es –


Hier soir, devant la préfecture, une cinquantaine d’Afghan-es étaient rassemblé-es en soutien à leurs compatriotes resté-es au pays, sous le joug des talibans. Plusieurs d’entre elles/eux ont leur famille bloquée sur place, femmes et enfants.
Parmi les Afghan-es présent-es, Taher Youssufi, président de l’association culturelle des Afghan-es à Nantes. Dans un long discours, il retrace l’histoire de l’Afghanistan des dernières années mettant en lumières l’ingérence criminelle de l’occident. L’impérialisme américain et français a au moins 40 ans d’histoire dans le pays. L’occident tire les ficelles pour les tirer à son avantage politique et économique, et la population trinque. Des milliers de morts civils et de mutilé-es par les armes américaines qu’ils ont d’ailleurs laissées sur place, livrées sur un plateau aux talibans. Ils ont également laissé toutes les identités et informations biométriques des Afghan-es ayant travaillé pour eux…. Des gens désormais en danger de mort dont nos pays se lavent les mains.
À peine le pays était il aux mains des fascistes talibans que Macron répliquait : «Nous devons nous protéger des flux migratoires irréguliers». La honte d’un gouvernement qui a franchi les confins de l’humanité.
Ces crimes impérialistes qu’on retrouve actuellement aussi en Lybie, avec une moindre médiatisation : récemment, des charniers ont été découverts, dont la responsabilité revient au General Khalifa Haftar, soutenu par la France après la chute de Khadafi (lui-même dictateur décérébré soutenu par Sarkozy avant de retourner sa veste). Ce général, proche de Bachar Al Assad (autre despote barbare monté au sommet grâce aux occidentaux), remet au goût du jour les méthodes brutales de répression : torture, enlèvement et disparition de centaines de personnes sur la base de leur appartenance tribale ou en représailles de leurs opinions afin d’écraser toute critique contre le pouvoir.
Afghanistan, Lybie, Yemen, Irak, Palestine et autres : ces guerres sont le jeu d’alliances occidentales avec des chefs locaux sanguinaires. Et aujourd’hui, ils bloquent les frontières aux personnes qui fuient le désastre qu’ils ont orchestré.
Solidarité avec l’Afghanistan et tous les peuples opprimés par la complicité occidentale.Pour l’accueil inconditionnel des réfugiés et réfugiées !
➡ Un nouveau rendez-vous est lancé par les Afghan-es de Nantes, même lieu, même heure : samedi 4 septembre, 18h, au monument des 50 Otages (devant la préfecture).