Le visage du fascisme : une femme tabassée au meeting de Zemmour

Pendant que des centaines de policiers traquaient des militants antifascistes autour du meeting d’Eric Zemmour, une jeune femme portant un simple T-Shirt «non au racisme» a été tabassée à l’intérieur de la salle. Elle apparaît le crane couvert de sang peu après. Le visage du fascisme c’est cela : un homme qui donne des grands coups de poings dans la tête d’une femme parce qu’elle s’oppose au discours raciste.

Et le pire, c’est qu’il y a des journalistes pour dire à la jeune femme : «vous avez pris des risques». En clair, vous l’avez bien cherché. Dire non au racisme, même de la manière la plus pacifique du monde, vous expose au tabassage, à la mort. C’est désormais admis.

La France est en train de basculer. Ces gens veulent littéralement nous tuer : éliminer les étrangers et les opposants, déporter et enfermer les personnes “déviantes”, asservir les femmes. Rendons les coups. Les néo-nazis, les fascistes ne se combattent malheureusement pas en les ignorant. Inspirons nous de la résistance antifasciste.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don