À qui le tour ?


La candidate Valérie Pécresse a été aspergée de poudre rose ce mercredi alors qu’elle rencontrait des patrons. Deux personnes du collectif Akira ont été arrêtées.


Il y a quelques jours, c’était le candidat néofasciste Éric Zemmour qui recevait un œuf sur le crane.

En 2017, le candidat Macron en campagne était lui aussi visé par un œuf au salon de l’agriculture.

Lors de la campagne présidentielle précédente en 2012, François Hollande était recouvert de farine en plein meeting.


À qui le tour ?


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.