TRACT DE DARMANIN CONTRE «L’EXTRÊME GAUCHE» : «TRAVAIL, FAMILLE, PATRIE»


Traduisons-les


Darmanin

Le 13 juin, Gérald Darmanin tweetait : «Dimanche prochain, mobilisez-vous contre l’extrême gauche qui veut moins de sécurité et plus d’impôts» accompagné d’un tract pour la campagne législative.

Imaginez un pays où le ministre de l’Intérieur, celui chargé du bon déroulement des élections dans une démocratie, est aussi un candidat issu de l’extrême droite qui mène lui-même campagne. C’est la France en 2022.

Donc, dans ce tract contre ce que Darmanin appelle «l’extrême gauche», mais qui n’est en fait que l’union de centre-gauche réunissant le PS, les Verts et la France Insoumise, Gérald Darmanin écrit :

«Nous portons pour notre part, l’amour de la France, le respect de la famille et de nos aînés, et celui de l’entreprise créatrice d’emploi».

Traduction : Patrie, famille, travail. Cela ne vous rappelle rien ?

Avec Macron et Darmanin, ce sont des référence littérales au Régime de Vichy, et son «travail, famille, patrie». Rien d’étonnant, puisque Macron a rendu plusieurs fois hommage à Pétain ou à Maurras, et que le ministre de l’Intérieur a milité au sein du groupuscule royaliste l’Action Française.

En Marche, c’est l’une des nombreuses nuances de l’extrême droite.