🌱 Limoge : des plantes assoiffĂ©es dans les trous d’un golf

Puisque les autoritĂ©s interdisent d’arroser les potagers mais publient des dĂ©rogations pour arroser les golfs, pourquoi pas utiliser les trous des golfs pour les plantes assoiffĂ©es ? C’est l’idĂ©e de membres du groupe Extinction Rebellion, qui ont organisĂ© cette action dans deux golfs de l’agglomĂ©ration de Limoges dans la nuit de samedi Ă  dimanche dernier.

Le golf municipal de Limoges et le Golf de la porcelaine Ă  Panazol ont Ă©tĂ© visitĂ©s de nuit et des lĂ©gumes assoiffĂ©s plantĂ©s dans plusieurs trous de green. Les vĂ©gĂ©taux qui nous nourrissent sont plus vitaux que les gazons entretenus pour le plaisir d’une infime minoritĂ© de privilĂ©giĂ©s. Cette action dĂ©montre l’absurditĂ© du système.

En milieu de semaine dernière, deux golfs de l’agglomération toulousaine avaient été pris pour cible : les trous bouchés avec du ciment, des pancartes laissées çà et là sur les parcours, et le terrain abîmé.

La semaine prĂ©cĂ©dente, des «mĂ©ga-bassines» qui accaparent les ressources en eau pour irriguer l’agriculture intensive avaient Ă©tĂ© sabotĂ©es en VendĂ©e. Au mĂŞme moment, des jacuzzis destinĂ©s aux touristes dans une commune des Vosges privĂ©e d’eau potable pour cause de sĂ©cheresse extrĂŞme Ă©taient percĂ©s. Le dĂ©sastre est lĂ , mais les rĂ©sistances et les actions se multiplient.


đź“· : XR Limoges