14 mars : un point sur les nombreux blocages


Les actions et blocages sont tellement nombreux qu’on a du mal à suivre ! Le point sur les initiatives d’hier, mardi 14 mars, certaines valent le détour :


Sur fond d'images de blocages : "Permanences de députés, aéroport, routes, sièges d'entreprises... le point sur les blocages du mardi 14 mars

???? Blocages et sabotages

➡️ Limoges : les électriciens ont bloqué le siège régional d’ENEDIS avec les camions bleus de l’entreprise. Plus original, les clefs des véhicules ont été envoyés par la Poste à l’Élysée. Bon courage pour débloquer ! Le courant a aussi été coupé dans une zone commerciale de la ville.

➡️ Cannes : les électriciens en grève ont coupé le courant de l’aéroport qui accueille de nombreux jets privés. L’aéroport était à l’arrêt hier à la mi-journée, ce qui a perturbé les plans de vol. Les avions ont dû être détournés à Nice.

➡️ Paris : plusieurs actions dans la capitale : une manifestation et occupation dans le musée Picasso, le siège national du parti Renaissance couvert de déchets, pendant que les électriciens et gaziers menaient une opération escargot avec leurs véhicules de travail sur les autoroutes du Val d’Oise.

➡️ Nice : la CGT Énergie a coupé l’électricité à la préfecture des Alpes-Maritimes

➡️ Saint-Etienne : les électriciens en grève ont coupé l’accès aux distributeurs des banques et aux terminaux de paiement. Une très sérieuse action qui, si elle était généralisée, pourrait paralyser l’économie à l’heure du paiement sans contact et du tout dématérialisé.

➡️ Le Havre : comme depuis plusieurs jours, énorme blocage enflammé à l’entrée de la ville, la zone industrielle bloquée par les dockers.

➡️ Lorient : une centaine de personnes ont bloqué le rond-point des Asturies. L’entrée du salon professionnel Navexpo dans le port de commerce a été perturbée. Les actions continuent en mer : neuf chalutiers ont bloqué les pontons du port de plaisance de la Base, où doivent arriver les concurrent d’une course de voiliers.

➡️ Fos-sur-Mer : blocage de la zone industrielle

➡️ Rouen : fermeture complète de la bretelle d’accès à Rouen par les dockers qui ont voté 3 jours de grève.

➡️ Agen : blocage de la technopole Agen-Garonne.

➡️ Dijon : blocage du dépôt pétrolier de Longvic, déjà organisé les jours précédents.

➡️ Toulouse : barrage filtrant devant un technicentre SNCF

➡️ Près d’Angers : blocage de la permanence de la députée Renaissance Stella Dupont

➡️ Lyon : coupure d’électricité dans la permanence de la députée Renaissance Anne Brugnera

➡️ Wimille, dans le Pas de Calais : blocage de la zone économique

???? Répression

➡️ Bobigny : alors que Macron venait faire un discours sur les Jeux Olympiques, des manifestant-es ont été gazé-es par la police et chargé-es par la police montée.

➡️ Nantes : après plusieurs blocages efficaces au nord et au sud de la ville, paralysant le périphérique, la police a tendu un guet-apens à une trentaine d’étudiant-es qui rentraient vers les facs. Nasses, violences, intimidations par des agents cagoulés et lourdement armés au bord de l’Erdre. Une personne placée en garde à vue. Plusieurs agressions sexuelles sur des étudiantes sont dénoncées, lors de fouilles corporelles.

➡️ Sur le front de la grève des éboueurs, Darmanin veut réquisitionner la profession pour forcer la collecte des déchets. Ce qui serait une déclaration de guerre.

À suivre ce mercredi !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.