France Fasciste : le tueur de Nahel bientôt millionnaire ?


Chronique de la bourgeoisie ensauvagée


Florian Menesplier abattant Nahel à bout portant

Il y a tellement de fascistes en France que des dizaines de milliers de personnes sont prêtes à subventionner l’exécution d’un adolescent. C’est ce qui se passe avec le tueur de Nahel. Le policier qui a braqué son arme sur l’adolescent de Nanterre en hurlant qu’il allait «lui mettre une balle dans la tête» avant de l’exécuter froidement.

Florian Menesplier, le policier tireur est un ancien militaire passé par le lycée privé catholique Sainte-famille Saintonge, avant de rejoindre le 35ème Régiment D’infanterie puis entrer dans la police. En commettant ce crime, il a touché le gros lot. C’est un fait atroce, insoutenable, vertigineux, mais c’est bien réel. Il y a trois jours, le polémiste d’extrême droite Jean Messiha lançait une «cagnotte de soutien» au tireur. Elle dépasse ce dimanche les 700.000€ de dons !

Il faut ajouter à cette somme hallucinante une autre cagnotte : celle lancée par les collègues du tireur, les motocyclistes des Hauts-de-Seine, qui récolte quant à elle près de 50.000€. Preuve supplémentaire que les policiers criminels ne sont pas des «brebis galeuses» et que ces faits ne sont ni des «bavures» ni des «dérapages». En cas de violences policières, tout un réseau de solidarité extrêmement puissant et organisé, disposant d’importantes ressources médiatiques et financières, s’active au sein des forces de l’ordre.

Le racisme et la propagande policière atteignent un niveau tel que des personnes récompensent massivement ceux qui tuent un jeune d’origine maghrébine. Dans la liste des donateurs, on trouve par exemple le pseudonyme «Jean Culas Mélenchon» qui a versé 1102€, parmi d’autres dons à 4 chiffres. Il y a en France des riches fascistes prêts à mettre près d’un SMIC uniquement pour subventionner un tueur en uniforme. Pour le féliciter financièrement.

Florian Menesplier sera peut être millionnaire pour avoir tué un adolescent ! À ce rythme, le policier peut déjà s’acheter une deuxième maison voire même se mettre en retraite anticipée.

Il s’agit clairement d’autre chose que de soutien, c’est un symbole : financer la répression des quartiers, faire une démonstration de suprématie blanche. Il s’agit d’une manifestation des gens lâches, une manifestation sous forme financière, de tout ce que la France compte d’amoureux de l’ordre, de syndicalistes policiers et de fascistes.

En 2019, le gouvernement avait fait sauter en moins de 48h une cagnotte en faveur de la famille Christophe Dettinger, boxeur Gilet Jaune qui avait repoussé à mains nue des gendarmes en armures qui matraquaient une femme au sol. Les autorités avaient prétexté que cette cagnotte «encourageait la violence». Le ministre de l’intérieur de l’époque évoquait un «financement de la violence». Marlène Schiappa demandait à ce que les contributeurs soient identifiés. Élisabeth Borne hurlait son indignation.

Ces centaines de milliers d’euros récoltés par des fascistes pour un agent mis en examen pour «homicide volontaire» contre un mineur, eux, ne provoquent pas la moindre réaction gouvernementale.


Pour soutenir la famille de Nahel, sa cagnotte est beaucoup plus humaine : https://www.leetchi.com/fr/c/soutien-a-la-maman-de-nael-decede-ce-jour-a-nanterre-1608932

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.