Le régime deux poids, deux mesures

D’un côté, des personnes accusées de menus larcins par l’appareil répressif lors des nuits d’émeutes contre le racisme et l’arbitraire policier. Des condamnations à des peines de prison ferme extrêmement lourdes. Des centaines de révolté-es envoyé-es derrière les barreaux par des magistrats crapuleux à la botte du pouvoir politique et économique. 10 mois de prison ferme pour un vol de cannette de soda, 6 mois de bracelet électronique pour vol de produit cosmétique. Une justice de classe et raciste qui réprime ceux et celles qui ont osé dire non. Non à la barbarie policière, à la violence sociale, aux discriminations…

De l’autre, les délinquants en col blanc, les voyous cachés derrière leur rideaux de velours. 355.000€ de fonds publics détournés par les amis de la ministre Marlene Schiappa : vague enquête parlementaire, information judiciaire ouverte.. Au pire un procès dans plusieurs années, un peu de sursis et une tape sur les doigts pour la ministre.

Répression inouïe pour les uns, impunité totale pour les autres.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *