Soirée : «Ne nous laissons pas terroriser»


La soirée organisée dimanche 17 septembre par Contre Attaque sur l’antiterrorisme a fait salle comble


Quelques croquis de la soirée par Ana Pich [Instagram : @Ana Pich]


Plus de 70 personnes ont assisté aux échanges, en présence du collectif du 8 décembre, qui est revenu sur le «coup de filet antiterroriste» contre «l’ultra-gauche». organisé en 2020 sur la base de «présomptions» de passage à l’acte qui n’ont jamais eu lieu. Après avoir subi de longs mois en détention préventive dans des conditions d’isolement extrême, les personnes poursuivies passent en procès au cours du mois d’octobre, dans deux semaines, et auront besoin de soutien !

Une inculpée et un membre du collectif ont délivré un témoignage puissant et des explications sur la manière dont est menée une telle procédure.

Des membres des Soulèvements de la terre sont revenus sur la double offensive menée en juin : leurs arrestations avec des moyens anti-terroristes démesurés, dont l’ampleur décrite par ceux qui l’ont vécu apparaît ridicule, et la procédure de dissolution au même moment. Depuis, le récit délirant de Darmanin autour de «l’éco-terrorisme» semble s’être dégonflé et la dissolution est provisoirement suspendue.

Enfin, deux membres de la Quadrature du Net ont apporté de nombreux éclairages sur «l’hygiène informatique» qui devrait être largement adoptée par la population, et la façon dont les services de renseignement font croire que les communications chiffrées sont suspectes à priori. Un intervenant a insisté sur l’importance de généraliser ces protections numériques pour rendre inopérant ce discours utilisé par l’État dans l’affaire du 8 décembre.

Car l’antiterrorisme est avant tout un récit paranoïaque : celui du gouvernement qui fabrique une figure monstrueuse et effrayante pour mieux surveiller et réprimer. C’est ce récit mensonger qu’il importe de briser.

Bien d’autres choses ont été dites, et des pistes de résistances ont été esquissées avant de partager de succulentes frites maisons. Nous tenterons de retranscrire plus en détail les échanges ultérieurement. Merci aux intervenant.e.s et aux personnes venues assister à la soirée !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Soirée : «Ne nous laissons pas terroriser» »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *