De Lausanne à Paris : actions pour la Palestine


Le 15 et le 16 novembre, plusieurs actions courageuses ont eu lieu contre le génocide en cours


➡️ À Lausanne des centaines de personnes ont manifesté contre la venue de Macron dans la ville suisse, en s’approchant du lieu où il faisait un discours. La police a tiré du gaz au poivre sur les manifestant-es qui brandissaient des pancartes : «Macron complice». Le président français a affiché son «soutien inconditionnel» à Israël avant de dénoncer la mort de civils, puis de s’excuser comme un paillasson auprès de Netanyahou. Il avait même proposé l’intervention de la coalition internationale pour attaquer Gaza et interdit en France les manifestations pro-Palestine. Une confusion délibérée, aussi délirante que criminelle.

➡️ À Paris ce jeudi, des lycées ont été bloqués en soutien au peuple palestinien, avec des fumigènes et des slogans pour Gaza. Le début d’une mobilisation de la jeunesse pour stopper le massacre colonial ?

➡️ Mercredi à Villepinte, devant le salon MILIPOL, sommet des ventes d’armes mondial où se trouvent de nombreuses entreprises israéliennes, mais aussi des firmes françaises vendant leurs produits à Israël, un groupe a déployé une banderole «stop arming Israël» au niveau de l’entrée en brandissant des mains tachées de rouge. Les protestataires non violents ont été molestés et interpellés.


Images : Le Media, Révolution Permanente, Léo Michoud

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « De Lausanne à Paris : actions pour la Palestine »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *