Nantes : 2500 personnes contre le racisme d’État


Dimanche 14 janvier, bravant le froid, des milliers de personnes ont pris les rues de nombreuses villes contre le racisme d’État, et en particulier la Loi Darmanin, qui fait entrer dans le droit des pans entiers du programme de Jean-Marie Le Pen.


À Nantes, la manifestation a été une réussite numérique, avec 2.500 personnes et beaucoup de chants, de slogans, de pancartes et de banderoles, ainsi qu’une belle énergie. Le cortège a pu prendre les artères bourgeoises du centre-ville, notamment le Passage Pommeraye, belle galerie commerçante au cœur de la ville.

Sur le parcours, un tramway a également été recouvert de tags antifascistes. Dans le reste de la France, beaucoup d’autres manifestations ont eu lieu au même moment, malheureusement ignorées par les médias et les gouvernants. Le mouvement reste à construire.

À Nantes, un prochain rendez-vous est déjà fixé : un défilé contre le projet de Centre de rétention Administrative que l’État veut implanter en périphérie de la ville. Ce sera le 20 janvier à 14h, au parking du Mac Donalds de la Beaujoire. Il s’agira de protester sur les lieux du futur chantier.


Images : @olimouazan , @desordreglobal, CA

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *