Cérémonie des Césars : trois appels au cessez-le-feu


Le soir du vendredi 23 février, la 49e cérémonie des Césars s’est tenue à l’Olympia, fête annuelle de la «famille du cinéma français». Lors ce cette soirée qui récompense les meilleures réalisations et performances, 3 discours courageux ont soutenu la Palestine.


➡️ Celui d’Arieh Worthalter, César du meilleur acteur pour le film historique Le Procès Goldman, que nous vous conseillons et qui retrace la vie du braqueur juif antifasciste et anti-impérialiste Pierre Goldman, assassiné par le groupe «honneur de la police». L’acteur a conclu en hébreu : «Grand père c’est pour toi».

➡️ Gala Hernández López, César du meilleur court-métrage documentaire pour «La mécanique des fluides» a appelé la «France à s’engager concrètement dans des situations telles que celles vécues par le peuple palestinien aujourd’hui».

➡️ Kaouther Ben Hania, récompensée par le César du meilleur film documentaire pour «Les filles d’Olfa», qui a déclaré : «Dire aujourd’hui ”arrêtez de tuer des enfants” devient une revendication radicale, c’est complètement hallucinant. […] On devrait utiliser notre notoriété. On ne va pas se taire. Il faut que le massacre cesse. Personne ne peut dire qu’il ne savait pas. Nous le savons. Il faut que ça s’arrête».

Bizarrement, les comptes du groupe Canal+, appartenant à Bolloré et qui retransmettait l’évènement sur les réseaux sociaux, n’ont pas relayé ces prises de parole, alors faites-les connaître.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Cérémonie des Césars : trois appels au cessez-le-feu »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *