Samedi 2 mars : Nantes contre la construction d’un Centre de Rétention Administrative


Rendez-vous 14h, miroir d’eau


C’était l’une des promesses du ministre de l’Interieur Gérald Darmanin. En octobre 2022, le premier flic de France annonçait la construction d’un CRA – centre de rétention administrative – sur la métropole nantaise dans un communiqué signé conjointement avec la maire socialiste de Nantes, Johanna Rolland.

Les CRA sont des lieux de privations de libertés et d’enfermement pour les étranger.es que l’État met ou maintient en situation irrégulière dans le but de les expulser du territoire.

À l’initiative du collectif anti-CRA 44, un rassemblement aura lieu ce samedi 2 mars pour s’opposer à ce projet mortifères et répressif contre les exilé-es. Le rendez vous est fixé à 14h au miroir d’eau.

Le collectif appelle à créer “une dynamique de résistance pour que le CRA ne voit pas le jour à Nantes, et pour lutter ensemble contre le colonialisme et contre toutes les formes d’enfermement, ici et ailleurs.”

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *